your packaging engineering partner

Claranor & Thimonnier partenaires dans le Doypack®

 

Le spécialiste de la décontamination par lumière pulsée va équiper les lignes de remplissage de sachets souples du constructeur. -

Partenariat 100% français dans le conditionnement de produits à base de lait ! Claranor et Thimonnier ont annoncé leur collaboration lors du Carrefour des fournisseurs de l’industrie alimentaire (CFIA) qui avait lieu à Rennes (Ille-et-Vilaine) du 12 au 14 mars dernier. L’accord porte sur la fourniture de lignes de conditionnement de produits sensibles, comme ceux à base de lait, en sachets Doypack® et autres gourdes à bouchon. Spécialiste de la décontamination par lumière pulsée, une technologie qui permet d’éliminer germes et micro-organismes sur la surface des emballages sans chimie ni eau, Claranor va équiper les lignes de remplissage-bouchage Thimonnier de type SF102. Cette installation peut remplir des sachets préformés d’un volume compris entre 50 ml et 2 l en environnement ultrapropre à une vitesse maximale de 180 unités par minute. Le remplissage est effectué par le goulot, ce dernier ayant préalablement été traité par un module à lumière pulsée Claranor. Le bouchage intervient ensuite, après la décontamination des bouchons, avec un deuxième module Claranor.

 

Durée de conservation 

Le traitement à la lumière pulsée assure une réduction de 3 logs sur A. brasiliensis, un germe de référence. À la clé : une durée de conservation plus importante qui, dans le cas d’un produit laitier, peut passer de 10 à 60 jours. Inventeur du sachet Doypack® et constructeur de machines pour le conditionnement sous sachet, Thimonnier a vendu une SF102 à l’américain Chobani qui s’en sert pour conditionner une sauce à base de yaourt (en photo). La machine, équipée de tubes à lumière UV pour la décontamination, a été installée en 2018 dans l’usine de Twin Falls (Idaho), aux États-Unis. Elle atteint une cadence de 40 coups à la minute. Claranor et Thimonnier travaillent actuellement sur un projet similaire, concernant toujours le même type de poche à tête inversée, pour un client américain, également présent sur le marché des produits laitiers.

Par TIZIANO POLITO, publication le 22/03/2019 

 

 

Lire l'article en ligne sur emballagemagazine.fr

 

En savoir plus sur notre partenaire Claranor